Projet GAP : Une bonne base pour la communication entre médecin et patient

Nombreuses sont les études scientifiques montrant qu’une prise de décision participative entre patient et médecin est bénéfique à la gestion de la maladie. Pour permettre une telle relation d'égal à égal, les patients doivent disposer d’informations pertinentes. Dans la plupart des cas, les citoyens s’informent via internet sur les maladies et leurs traitements. Contestée au sein de la communauté médicale, cette démarche favoriserait la confusion des patients étant donné qu'il leur est difficile de détecter les informations douteuses concernant la santé.

Le projet GAP (« Gut informierte Kommunikation zwischen Arzt und Patient ») vise à faciliter la prise de décision en proposant une nouvelle forme de soins basée sur un système d'informations déjà existant en Europe. Des informations compréhensibles relatives à une pathologie sont présentées sur le web de façon accessible aux patients et aux médecins et peuvent être utilisées durant une consultation. En outre, les médecins participant au projet sont formés dans la gestion du système d’informations.

En Bavière, 200 médecins et 1.000 patients soufrant de douleurs dorsales utilisent le système d’informations dans le cadre du projet GAP. Les analyses portent sur le degré d’information des médecins et des patients ainsi que sur l’évaluation de la communication entre patient et médecin. Ces résultats sont comparés à ceux d’un groupe de contrôle n’ayant pas utilisé le système d’information (100 médecins et 500 patients).

Pour plus d'informations sur le projet : le site allemand du projet GAP